L’Accouchement ? Même pas peur ! / Se reposer à la Maternité ? Une légende !

monitoring-accouchement

Autant je n’ai pas aimé être enceinte et ça je le savais d’avance autant l’accouchement ne m’a jamais fait peur. Et j’ai eu la chance d’avoir vécu un bel accouchement par voie basse.
Je n’avais pas peur non plus d’accoucher par césarienne, même si le vécu de mon entourage ne rassurait pas forcement, j’étais prête à le vivre si je n’avais pas le choix.Je ne sais pas si c’est une « chance » d’accoucher par voie basse parce que je sais que certaines femme préfèrent la césarienne. Le principal étant que bébé se porte bien.

L’ACCOUCHEMENT

37SA+4 Jours, 4h20 environs je perds les eaux…

J’étais en plein sommeil et d’un coup une sensation que quelque chose avait éclaté à l’intérieur et cela m’a réveillé. Je me suis tout de suite levée pour aller au toilette, je perdais un liquide mais rien d’abandon donc j’ai attendu quelques minutes pour ne pas réveiller Monsieur pour rien et puis les perdes étaient en continues et plus abondante et la je me suis rendue compte que c’était le moment. J’ai toute de suite réveillé Monsieur qui s’est réveillé en panique, moi j’étais totalement serraine. Mes premières contractions commençaient à venir mais je ne me pressais pas pour autant.

J’ai pris le temps de faire un brin de toilette, de chercher les derniers petits trucs qui manquaient dans mon sac, j’ai même pris le temps de me lisser les cheveux ! Il était hors de question que j’y aille avec les cheveux en pagailles ! Alors que monsieur courrait dans tout les sens. En y repensant j’en rigole encore aujourd’hui.

Les contractions se rapprochaient de plus en plus et étaient de plus en plus intenses. J’ai mis du temps avant d’atteindre la voiture je m’arrêtais à chaque contraction, une fois dans la  voiture le fait d’être assise était une torture, heureusement que l’hôpital était à moins de 10 mins de la maison. Dans la voiture j’ai juste prévenu ma mère et mes Chieuses (pour moi c’était important de les prévenir parce qu’on a démarré cette aventure ensemble et que l’on  vivait les même choses à quelques semaines d’intervalles), je pensais que j’aurai eu le temps de prévenir d’autre amis avant mais non…Une fois arrivée à la Clinique l’on m’a vite installé, première osculation j’étais déjà à 4 cm, et je ne supportais vraiment pas les contractions  impossible de me calmer, la sage femme me demandait de me rappeler de la  respiration apprise durant les cours de préparations à l’accouchement mais je n’y arrivais pas ! (Sur le moment je ne me souvenais  plus de rien !) C’est la seule chose que je regrette d’ailleurs de ne pas avoir réussi à canaliser la douleur, ma mère a accouché sans péridurale et bien vous n’imaginez même pas à quel point je la respecte encore plus !! J’espère que pour bébé 2 j’y arriverai mieux mais dans tout les cas je prendrai quand même la péridurale, ce truc est magique !! enfin si bébé me laisse le temps que l’on me l’a pose.

Ça à été très vite, j’ai dormi en attendant que le col continu de s’ouvrir et cela m’a permise de reprendre des forces pour le moment de la poussé, 6 heures après ma perte des eaux mon col était à 10 et mon bébé commençait à descendre, je sentais tout, c’était impressionnant et au bout d’une heure environs je sentais que ça commençait à pousser. La sage femme est venue me voir en me disant vous me dites que vous sentez que le bébé pousse  ? C’est déjà le cas!

Et Hop ! C’était parti ! Plusieurs personnes sont venues dans la pièce. (Gynéco, Sage Femme, Auxiliaire de Puériculture, j’étais bien entourée)
Le gynéco a été mignon dans le sens ou au moment de s’installer il me dit « Je suppose que vous n’êtes pas à l’aise à cause de ma présence » ce à quoi je lui ai répondu … Honnêtement ça m’est complétement égale du moment que tout ce passe bien ! (Et puis mon gynéco est déjà un homme, d’ailleurs j’avais  beau dire « il » en parlant de mon gynéco à mon entourage tout le monde me disait « elle » – mais ça c’est un autre débat XD). Il m’a prévenu d’une éventuelle épisiotomie s’il en voyait la nécessité.

De mémoire je crois avoir poussé 4 ou 5 fois mais sur des blocages assez long (c’est là où je me suis rappelée toutes les fois ou je m’amusais à faire de l’apnée à la mer, et bien cela m’a bien aidé ). De mon impression je trouve que ça à été très vite.
Et puis j’ai tout sentis, la sortie de sa tête, l’épisio et le reste de son corps. L’on m’a proposé de l’attraper, au début j’avais peur et la sage femme m’a encouragé à le faire, et j’avais mon bébé sur moi ! Je ne savais toujours pas si c’était une fille ou un garçon mais ça y est j’étais maman. C’était un moment magnifique !  Alors le plus beau jour de ma vie peut être pas mais l’un des plus beaux jours de ma vie oui !

Les sages femmes ont laissé Monsieur m’annoncer que c’était une fille ! On m’aurait annoncé un garçon j’aurai été heureuse aussi mais entendre son prénom officiellement, j’étais émue.

L’équipe qui m’a encadré était juste FORMIDABLE ! J’espère retomber sur une équipe aussi génial pour de prochains bébés.

LE SÉJOUR A LA MATERNITÉ

Une fois bébé propre et moi recousue et « propre » l’on nous a amené dans ma chambre où j’y ai passé 4 jours et 3 nuits.

Quand on vous dit de bien vous reposer à la maternité parce qu’une fois à la maison ça sera plus difficile ? Et bien c’est FAUUUUX !!

Mais on ne se repose en aucun cas à la maternité ! Dès le début j’avais dit à Monsieur que je voulais aucune visite le jour de mon accouchement, que c’était MA journée avec mon bébé. Mais même sans les visites de l’entourage je ne me suis pas totalement reposée.

A peine installée j’ai eu la visite de l’infirmière pour une inspection et injection pour le Rhésus, puis elle m’a donné l’autorisation de me doucher (Ça c’était top),  à peine sortie de la douche l’heure du repas, repas fini visite de l’auxiliaire, etc…  Et ça à été comme ça durant les 4 jours. Dès que je commençais à fermer les yeux ou que je voulais lire un peu « toc toc toc ». J’avais demandé à ce que mon entourage passe uniquement l’après-midi et pas tous ensemble chacun avaient un créneau horaire. A part ma belle-mère (ce qui m’a énervé) tout le monde à respecté mon choix et je les remercies.

Ma dernière visite était à 22h, ma première visite à 6h. Avec un bébé qui ne voulait pas dormir la nuit. Dire que j’étais fatiguée était encore trop faible comme descriptif, alors oui il y a la nurserie, si l’on a besoin de se reposer, mais je me dis qu’à la maison je n’aurais pas de nurserie à disposition donc autant m’y faire dès le début et puis comme j’essayais de l’allaiter valait mieux que je l’ai prêt de moi et ce n’était pas chose facile sachant qu’il est conseillée d’être reposée et d’étendue, mais bon heureusement malgré la fatigue ma montée de lait est arrivée. Alors je ne juge pas celle qui confit leur bébé à la nurserie, de toute façon c’est fait pour, et je ne cherche pas à faire culpabiliser qui que se soit, chacun fait comme il le sent.

Voici la liste de mes visiteurs :

  • Sage Femme
  • Gynéco (vu que le miens était sur place il venait tout les jours)
  • Les Infirmières (3 visites/jour)
  • L’agent de laboratoire pour la prise de sang
  • Le Pédiatre
  • Auxiliaire de Puériculture (3 visites/jours)
  • Les agents de service chargés des repas (6 Passages : servir+desservir / jour )
  • Les agents de service pour  l’entretien des sols et poubelles
  • Les agents de service pour l’entretien du lit
  • La photographe (ou l’attrape nigaud au choix)
  • L’entourage
  • l’employé de la Mairie
  • l’employé de la sécurité sociale
  • la prise de rendez vous pour un suivi a domicile avec une sage femme
  • l’Ostéopathe

Ça en  fait du monde hein ?!? Mais à part ça oui il faut se reposer XD
J’avais pris de quoi me distraire au cas ou… Même pas besoin ! Tout est resté dans le sac, vu que je piquais du nez dès que j’avais un moment.

Rajoutez à tout cela la douleur ! Qu’est ce que j’avais mal ! Me lever et m’asseoir étaient une torture.

Les menus… mais c’est pas possible j’étais dans le monde du poisson et des omelettes… j’y avais droit tous les jours ! Seul les salades et les accompagnements changeaient. Je mangeais ce que je pouvais parce que lorsqu’on vous sert le même poisson et le type même d’omelette 4 jours d’affilés il y a de quoi faire la tête, du coup Monsieur me ramenait de quoi compléter.
Le petit déjeuner était light, même pas un fruit ou un jus de fruit, Monsieur me ramenait également des briques de jus et des clémentines.

Allez le point positif c’est qu’on ne fait rien ! Pas de ménage, pas les repas, on vous fait même le lit !

Le matin où le gynéco m’a annoncé que le lendemain je sortais, je ne vous dis pas la joie que j’ai ressenti à ce moment la ! Je rentrais enfin chez moi avec mon bébé !

Je n’ai jamais autant mieux dormi qu’une fois chez moi ! Et ma fille aussi, dès notre arrivées à la maison Mademoiselle à fait ses nuits ! N’est-elle pas grandiose ?!?

Et vous aviez vous peur de l’accouchement  ? Comment cela s’est il passé pour vous ?  Et votre séjour à la maternité ? 
Source Photo

Publicités

2 commentaires sur « L’Accouchement ? Même pas peur ! / Se reposer à la Maternité ? Une légende ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s