J’ai lu… Comment le dire à la Nuit de Vincent Tassy #PLIB2019

Comment-le-dire-a-la-nuit

Alors comment résumer cette histoire… D’habitude je ne reprends jamais les résumés du livre, j’essaie de le faire moi même. Mais là je vais en avoir besoin.

Le résumé du livre :

« La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs. Elle l’enleva. Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles. »

Mon résumé :

On va suivre Athalie, Adriel, Egdmon, Carolina, Rachel et Parascève. Tout au long du roman nous allons apprendre d’avantage sur le vécu de chacun d’entre eux. Et je ne peux pas en dire plus au risque de spoiler.

Comment dire, que je ne m’attendais pas du tout à ça comme histoire, la couverture, le titre et le résumé me donnaient envie, mais une fois les deux premiers chapitres terminés, je me suis demandée « Mais où est-ce que je suis ?  »
Petite naïve que je suis je pensais que ça allait être une histoire métaphorique entre le nuit et la Lune… Et naaaaaaaaaaaaaaaaaan !
Les personnages sont censés être mystérieux, sombres et attachants, nous découvrons leurs véritables natures tout au long du roman. Cependant je ne sais pas si l’auteur souhaitais nous surprendre en nous laissant découvrir certaines choses, en tout cas cela n’a pas vraiment fonctionné pour moi. Parce que je trouve qu’il à laissé suffisamment d’indices avant les révélations pour que l’on puis deviner par soi-même.

Donc en soit, j’ai rapidement compris quelles étaient les faces cachés de nos personnages. Notamment pour Parascève et Cléopâtre.

Ce que je n’ai pas aimé

L’histoire en elle même, c’est une histoire remplit de fatalités. Et bien que le romans soit quand même court, il se passe tellement de choses qu’à un moment je n’en pouvais plus de toutes ces actions dramatiques.

Les personnages sont détestables (à mes yeux en tout cas), dès le début tout les personnages m’agaçaient, à tel point que lorsqu’ils leur arrivaient quelque chose (de mal évidement le bonheur n’existe pas dans ce roman), et bien soit j’étais contente, soit cela ne me faisait rien. Le seul personnage que j’ai peut être apprécié mais sans plus c’est Cléopâtre.

Certains passage sont trop mielleux pour moi. La poésie, le romantisme et moi on ne s’entend pas vraiment, ces situations où les personnages veulent se donner corps et âme pour des êtres qu’ils aiment, ce n’est pas pour moi. Oui, je sais déjà que je peux avoir cœur de pierre et que je manque d’empathie.

En soit j’aime les histoires sombres, mystérieuses, avec des secrets, dramatiques, tout ces éléments étaient présent mais alors je n’ai vraiment rien ressenti.

Ce que j’ai aimé

La cruauté d’Athalie… ainsi que sa véritable identité, ainsi que la sensibilité de Cléopâtre mais je crois que c’est tout.

En conclusion

Je n’ai pas aimé ma lecture, je n’ai pas passé un bon moment avec ce roman. Je ne me suis attachée à aucun des personnages. J’ai d’ailleurs eu plusieurs moments d’absence, ce qui en général n’est pas bon signe. Je trouve ça dommage de créer autant de personnages et de les faire autant souffrir, cela ma fait pensé au roman « Le Rouge et le Noir » de Stendhal que j’ai trouvé fade et sans saveur. C’est dur de dire ça du travail d’un autre et non, ce n’est pas pour cela que je ne lirai plus d’œuvre de Vincent Tassy, d’ailleurs « Effroyable Porcelaire » m’attire et je pense le lire prochainement.
« Comment le dire à la nuit » est tout de même un roman que je pourrais conseiller aux lecteurs qui aiment la poésie, le romantisme, et les fins dramatiques. Même si je n’ai pas aimé la lecture de ce roman reste fluide et agréable.

Comme on dit les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas…

Vous pouvez vous procurer ce livre sur :

Et vous ? Qu’en avez vous pensé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s